The Blog

PORT DE LA MADONNA

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin

Le Port de la Madonna est appelé aussi les piscines naturelles, la lagune, le Manteau de la Madonna et autrefois le lac salé. Ce bras de mer renfermé parmi les îles Budelli, Razzoli et Santa Maria est considéré une portion de mer parmi les plus belles au monde.

3 hypothèses sur l’origine du nome:

Sur l’origine du nom il y a 3 hypothèses : la première dit que le nom dérive justement des couleurs de la mer, similaires au manteau de la Madonna dans les peintures religieuses. La deuxième soutient que Madonna était le nom de famille d’un pêcheur de langoustes qui fréquentait assidûment cette zone. La troisième hypothèse prend son origine de l’abri exceptionnel des intempéries que offre cette baie et l’on raconte que ceux qui arrivaient à la rejoindre pour s’échapper des houles remerciaient la Madonna pour leur avoir montré la bonne route. 

Bas fonds et eau cristalline

Cet espace de mer de rare beauté a de bas fonds et une eau cristalline aux plusieurs nuances qui partent du bleu presque transparent au vert émeraude avec des variantes de bleu foncé. Le bleu foncé est créé par la Posidonie océanique, une plante qui oxygène la mer et offre un abri aux milliers des microorganismes marins, très importants pour l’écosystème de la Méditerranée.

Dans le Porto Madonna est située la plage del Cavaliere et au centre se trouve l’îlot Carpa. Face à l’îlot Carpa vers l’est il y a un passage très étroit Passo del Topo (le passage de la souris) avec de nombreux rochers granitiques affleurants de l’eau qui semblent de petites sculptures.

L’’île de Razzoli

L’île la plus au nord vers la Corse s’appelle Razzoli et on la reconnaît facilement grâce à son phare. Ce qui caractérise Razzoli est le granite que ici a des nuances rouge foncé et c’est traversé par des veines de quartz. Les rochers ont des formes bizarres soit qu’ils soient sous l’eau qu’à la surface. La crique profonde de Cala Lunga accueille une colonie importante de goélands corses qui font leur nid dans les niches naturelles du granite. Au centre de l’île il y a une vallée battue par les vents forts et constants. Le phare de Razzoli à Punta Maestro est imposant : il était habité jusqu’à il y a 50 ans et encore rassure les navigateurs.

Le Passage de petits ânes

Razzoli est séparée de la voisine île Santa Maria par le Passo degli asinelli (le passage de petits ânes), qui permet de sortir de la lagune vers la Corse à travers un petit canal. Dans le passage le fond de la mer est très bas et la transparence irréelle de l’eau est donnée par la blancheur du sable et un jeu des courants constamment présents. Cette zone est navigable seulement par les bateaux avec un petit tirant d’eau, mais il faut avancer doucement et tenir compte de petites variations des marées. Dans le passé le Porto Madonna fut un refuge sûr pour les corsaires qui pouvaient s’échapper vers la haute mer à travers le Passo degli Asinelli. Mais le passage était utile aussi aux gardiens du phare qui passaient d’une île à l’autre avec leurs ânes, ou à Monsieur Pietro, le dernier berger de l’île Santa Maria qui faisait rejoindre l’île £Razzoli à ses vaches pour la nécessité d’alterner les pâturages pauvres des deux îles.

TICKET STANDARD
VIP TASTING

per una giornata da sogno

INSERISCI IL CODICE SCONTO
NEL TUO CARRELLO

EU45

valido solo per ticket ponte Standard

Call Now ButtonCHIAMA ORA