The Blog

L’eglise de la Sainte Maria Maddalena

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin

L’’église paroissiale de la ville de La Maddalena est dédiée à la patronne de l’île Santa Maria Maddalena, avec des célébrations solennelles le 22 juillet. L’église a été conçue par l’ingénieur militaire piémontais Giacinto Marciot et construite par les insulaires et les militaires entre 1814 et 1819 là où se dressait une petite église, dont le toit a été frappé pendant le bombardement de Napoléon en 1793, mais sans produire de graves dommages. La construction fut financée par la Regia Marina Sarda et la population insulaire.

Le style de l’église

La façade en style baroque piémontais tardif avait à l’origine un cadran solaire et quatre niches avec les statues des quatre évangélistes. L’intérieur de l’église est à une nef. Certains des objets sacrés exposés dans les chapelles latérales ont été donnés par les familles locales. Parmi les plus généreux figure le Baron Des Geneys qui, dans la première moitié du 19ème siècle, offrit à l’église le premier étage réalisé par les condamnés aux travaux forcés, la chaire de marbre marqueté, la riche décoration de la chapelle Saint-Georges (la première à droite) et le maître-autel réalisé en 1831. Dans la niche du chœur se trouve la statue en bois baroque tardif de Santa Maria Maddalena de la fin du XVIII siècle d’origine ligure. Enfin en 1841 arriva l’horloge de la façade avec la grande cloche, fondue à Gênes.

Le retour au style original

En 1952, l’église est agrandie de huit mètres avec l’ajout d’un serre-arche et la façade originale de 1800 est démolie. Cependant, lors de la dernière intervention en 1993, le toit a été restauré et l’église a été repeinte à l’intérieur. Récemment, les quatre statues originales des évangélistes ont également été repositionnées. Et c’est ainsi que l’ancienne façade de 1814 a été restaurée. La même que celle que nous pouvons admirer aujourd’hui.

Le Musée Diocésain

Sur le côté gauche de l’église dans la rue Barone Manno se trouve l’entrée du petit Musée Diocésain. A l’intérieur se trouve le Trésor de Santa Maria Maddalena – une précieuse collection de bijoux offerts par la population en environ deux siècles et demi comme ex-voto, statues en bois polychromes de fin 1600, meubles sacrés, documents antiques des offrandes et surtout des ensembles d’autel : deux chandeliers et un crucifix en argent de style néoclassique donné par le célèbre amiral Horatio Nelson en 1805, avant de partir à la poursuite de la flotte française, accompagnés d’une lettre de remerciements autographe. En réponse, Don Antonio Biancareddu envoya à l’amiral Nelson une lettre de remerciement, qui est aujourd’hui conservée à Londres au British Museum. La collection du musée est une source précieuse de l’histoire locale et de la rencontre continue et la fusion de différentes populations.

TICKET STANDARD
VIP TASTING

per una giornata da sogno

INSERISCI IL CODICE SCONTO
NEL TUO CARRELLO

EU45

valido solo per ticket ponte Standard

Call Now ButtonCHIAMA ORA