The Blog

LA PLAGE ROSE

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin

La Plage Rose est la plage plus belle, la plus particulaire et la plus protégée de l’archipel de la Maddalena. Depuis 1992 il y a l’interdiction à l’accès, au passage, à la baignade, à l’arrêt sur la plage et dans les limites établies par les bouées posées à environ 70 mt du rivage. La nuance rose se voit surtout sur la rive au bord de l’eau.

Pourquoi ça s’appelle comme ça ?

Le nom de la Plage Rose vient de la couleur caractéristique donnée par un ensemble de sable très clair, des grains de granite et surtout par une grande quantité de coques de microorganismes marins que par les spécialistes seraient la Miriapora Truncata et la Miniacina Miniacea. Ces organismes très petits se forment sur les rhizomes des prairies de posidonie océanique. Après leur décomposition, les fragments à la couleur rouge brique s’écrasent, ils tombent sur le fond et les courants du fond les déposent sur la partie superficielle de la plage. La longue exposition au soleil fait le reste – les fragments s’estompent et deviennent d’abord rose clair jusqu’à devenir blancs.

La concentration élevée de fragments roses sur la Plage rose est  due à 5 effets combinés: la présence d’une riche prairie de posidonie, la morphologie des fonds, la conformation de la côte, les courants qui transportent les fragments jusqu’à la rive et l’absence presque totale des vents forts.

La plage devient interdite

Une fois la plage était fréquentée par les touristes, mais malheureusement beaucoup prirent l’habitude d’emporter le sable comme souvenir. En outre trop de mouillages agitaient les eaux devant la plage de façon irrégulière et arrachaient la posidonie en faisant reculer l’extension. La conséquence a été une réduction remarquable du pourcentage des sédiments formés par de débris de coques et la couleur rose est presque disparue. Grâce aux interdictions on espère de réussir à la faire retourner.

Aujourd’hui nous pouvons donc admirer la plage depuis le bateau, dans de vieilles photos ou grâce aux séquences de Michelangelo Antonioni qu’en 1964 tourna ici son premier film en couleurs Désert Rouge, gagneur du Léon d’or au festival de Venise avec une très jeune Monica Vitti comme actrice principale

Le Robinson Crusoe de la plage Rose

A protéger cet inestimable chef-d’œuvre de la nature, depuis 1989 a contribué même le dernier gardien de la plage Monsieur Mauro. Nous pouvons apercevoir sa maison, qui pendant la Seconde Guerre mondiale était une station radio, derrière la plage au milieu de la végétation. Le gardien, un ex-professeur de gym de la ville de Modena, en 1989 débarqua sur l’île à cause d’une panne au catamaran avec lequel, à l’aide de certains amis, il entendait arriver en Polynésie. Obligé par cet amerrissage improvisé il décida de s’arrêter sur l’île de Budelli en devenant le seul habitant. Maintenant que Budelli fait partie du parc, son comité a décidé de démolir sa maison, qui aurait subi des modifications non autorisées. Mais le bâtiment devrait être récupéré et transformé dans un observatoire environnemental.

Un petite curiosité:

A la fin une curiosité : les Maddalenini connaissent cette plage avec le nom Cala di Roto. Le toponyme vient de la présence d’un ROTO, en patois gallurese, une petite basse-cour, une surface circulaire, avec le sol en granite ou en argile, utilisée pour séparer les grains de la paille et des feuilles.

TICKET STANDARD
VIP TASTING

per una giornata da sogno

INSERISCI IL CODICE SCONTO
NEL TUO CARRELLO

EU45

valido solo per ticket ponte Standard

Call Now ButtonCHIAMA ORA